Nous vous rendons la vie plus agreable

Sexe et sport sont-ils compatible

Nombreux sont ces sportifs qui avant toute grande compétition s’abstienne de l’acte sexuel. La pratique du sexe a-t-elle une influence sur les résultats sportifs d’un athlète?

Plusieurs femme de sportif entendent souvent « pas ce soir chérie » mais est ce que le sexe perturbe-t-il vraiment un athlète. Selon les témoigne recueillis auprès de certains athlètes, certains estiment que l’abstinence rend plus agressif et cella est un grand apport pendant la compétition. D’autres au contraire estiment qu’avoir des rapports est très positif. Par exemple selon un attaquant brésilien un homme qui a fait l’amour la veille d’un match marque beaucoup. A un autre de confirmer que entre exciter sexuellement permet de marquer encore plus. Mais à la question de savoir si le sexe et le sport sont compatibles de nombreuse controverse existent encore. Deux hypothèses se confrontent, la première stipulerait que l’acte sexuel permettrait d’accroitre le taux de testostérone dans l’organisme résultant en une forme naturelle de dopage. La deuxième quant à elle est pour l’abstinence avant toute compétions car cela entraine une perte de concentration et son influx. Nombreuse études ont été menées afin de trouver la véritable réponse a cette question. Une expérience a été menée sur une douzaine de joueurs d’une même équipe. Les deux groupes ont tous passée des tests d’intense activité, le premier groupe après une nuit de sexe et le second sous abstinence. Les résultats il n’y a pas de lien entre la présence de testostérone et la pratique du sexe. Mais par contre à la question de savoir si faire améliorait les résultats sportifs, la réponse est tout simplement non. Car après expérience sur ces douze joueurs, les abstinents ont atteint plus rapidement la fréquence cardiaque maximale  et plus de lactates.

Pas d’influence sur la testostérone

Si dans l’ancienne Grèce il était interdit aux athlètes d’avoir tout rapports sexuel avant des compétitions, par contre de nos jour cette option n’a pas encore été réellement démontrée. Les paramètres physiques ne sont pas les seuls à considérer pour évaluer l’obtention des résultats positifs. Les dispositions physiques sont tout aussi importantes.  Le fait de croire que l’abstinence augment les résultats est tout à fait erronée de nos jours. L’acte sexuelle en effet quel que soit l’intensité n’a vraiment pas d’effet chez l’homme. Par contre le niveau de testostérone évolue plutôt que celui de la cortisol hormone du stress. En conclusion tout moyen de relaxation est parfait pour améliorer son agressivité. L’influence du sexe sur les résultats sportif dépend sur l’intensité qu’on le pratique, avec qui, la durée et également comment. Par exemple un sportif qui passe toute une nuit de folie bien entendue au lendemain n’aura pas les résultats escompter car n’ayant pas assez dormi et aura du mal à se concentrer. Or l’acte sexuel avec son partenaire habituelle ne demande pas autant d’effort.

En définitive il est préférable de trouver ce qui est le plus adapté à chacun. Par exemple un sportif stressé, avec un peu de sexe pourra entre plus relaxe, pour un autre il sera plus idéal de récupérer la veille d’une compétition par une longue nuit de sommeil.